Erreur: Vous devez activer Javascript pour naviguer sur ce site!
Error: Javascript required!

Devenir un bâtisseur de réseaux ?

Pourquoi recruter ? Au moins 3 objectifs principaux motivent notre démarche.

1/  Le bonheur d'offrir le cadeau de l'opportunité de carrières AKEO aux autres c'est faire des heureux !

2 / Accroître la palette de compétences de votre réseau et étendre son champ d'action géographique : vous allez pouvoir proposer à vos clients des prestations plus complètes et plus ambitieuses

3 /  Augmenter le potentiel et budget de votre réseau : plus de membres, c'est plus de bénéfices ... donc des moyens d'action plus importants à mettre en commun !

  • La constitution d'un réseau de Marketing Relationnel passe par le fait de recruter des partenaires, car l'effort commercial est alors réparti sur un grand nombre de conseillers.
  • Devinette à titre d'exemple: en imaginant que votre taux moyen de commission soit de 5 % sur le chiffre d'affaires de votre réseau et que chaque VDI réalise 200 euros de ventes par mois, combien devez-vous avoir de partenaire pour gagner 5 000 euros par mois ?
    Réponse : pour gagner 5 000 euros par mois, sur la base d'une commission de 5 %, votre réseau doit réaliser un chiffre d'affaires de 100 000 euros par mois.

    A raison d'un montant de ventes de 200 euros par partenaire, il vous faut 500 VDI.
    La bonne nouvelle, c'est que vous n'avez pas besoin de recruter vous-même ces 500 partenaires, car le Marketing Relationnel va vous permettre de démultiplier votre effort par un effet de levier.

    Recrutez 8 partenaires.
    Faites en sorte qu'ils en fassent de même.
    Et que leurs partenaires en fassent aussi de même.
    Quelle sera la taille de votre réseau ?
    8 x 8 x 8 = 512 distributeurs
    Avouez qu'il est plus facile de recruter 8 distributeurs que 500 !
    Cette démultiplication est permise par un principe fondamental du Marketing Relationnel qui s'appelle la duplication.
    C'est-à-dire le fait de reproduire les actions de votre partenaire (celui qui vous a parrainé) et de faire en sorte que vos partenaires en fassent de même.

    Si vous savez tirer parti des enseignements de votre partenaire et les retransmettre à vos conseillers, votre parcours en sera grandement facilité. Vous apprendrez à vendre, à recruter et à transmettre votre savoir et votre expérience.
    Vous serez au cœur d'une aventure humaine enrichissante et rare. Je vais, à présent vous livrer LE secret des bâtisseurs de réseaux, celui qui fait la différence entre un bon recruteur et un excellent recruteur. Il dépend de la réponse que vous apporterez à la question suivante : pour qui travaillez-vous lorsque vous cherchez à recruter une personne dans votre réseau ?
    La plus grande erreur que l'on puisse commettre est de penser que l'on recrute des partenaires pour soi.

    J'ouvre une parenthèse.
    Si vous prenez le temps d'étudier sous tous ses aspects le marketing multi-niveau, vous vous rendrez vite compte que vous êtes devant un système parfait.
    Il n'y a pas de faille. Si les produits sont bons, si le plan marketing (autrement dit le système de rémunération) est bien conçu, il n'y a, en apparence pas d'autre choix que de réussir.
    Seulement voilà : tout le monde ne réussit pas. Alors, où est le piège ? Où est le point faible ? Quelle est la variable qui va réellement déterminer votre réussite ou votre échec ?
    La variable, c'est uniquement vous.
    Si vous réussissez, vous ne le devrez qu'à vous ou presque.
    Et si vous échouez, aussi.
  • Parce que la mécanique impeccable du Marketing Relationnel ne fera que vous renvoyer en la magnifiant votre propre image, vos qualités et vos faiblesses.
    Dans les moments difficiles, lorsque vous aurez à faire face à des obstacles, lorsque vous serez en proie à des doutes, lorsque le sommet de la montagne vous paraîtra bien haut et le chemin bien long, que ferez-vous ?
    Abandonnerez-vous ? Renoncerez-vous ? Laisserez-vous tout tomber ?
    Ou trouverez-vous en vous cette force qui fera la différence ?
    Certes, votre partenaire sera là pour vous guider et vous épauler. Mais il ne pourra jamais faire le job à votre place.
    Si vous franchissez les obstacles - principalement ceux qui existent dans votre tête - les uns après les autres, vous vous améliorerez (oui, il est possible de changer en mieux), vous éprouverez de plus en plus de fierté personnelle, de confiance en vous aussi, votre connaissance de la vie et de l'humain croîtra, vous vous grandirez et vous tirerez de votre activité beaucoup de satisfaction, de joies et une rémunération à la hauteur de votre travail.
    En un mot, votre vie changera.
    Je referme ma parenthèse.
  • Lorsque vous recrutez quelqu'un, c'est tout cela que vous lui offrez... une vraie chance de changer sa vie.
    Et vous le faites, parce que vous souhaitez l'aider. Parce qu'aider les autres est une impulsion très forte que nous avons en nous. Parce qu'en l'aidant à réussir vous lui permettrez d'améliorer sa vie. Et c'est tout ce qui vous est demandé.
    Aidez, aidez sans compter les autres à réaliser leurs rêves, à accomplir leurs buts, à changer de vie pour celle qu'ils désirent vraiment vivre et votre vie changera à son tour.
    Si vous réussissez à aider les autres, alors vous réussirez tout court. Le plan marketing vous assurera votre indépendance financière. Et ce ne sera que le plus petit de vos bénéfices.

Le Marketing Relationnel , pratiqué intelligemment est une cordée d'entraide un état d'esprit d'équipe. Cherchez à aider ceux que vous contactez et s'ils monte à bort, amenez-les à en faire autant.

Faites de votre envie d'aider le moteur de votre expansion. C' est une source d'énergie inépuisable. Croyez-moi, elle vous mènera jusqu'aux étoiles.

Comment faire pour recruter vos conseillers, conseillères et leaders ?

Sachez que pour réussir,  tout est dans l'attitude !

Vous êtes en pouvoir. Vous choisissez, vous avez, ils n'ont pas. Vous n'avez pas besoin d'eux en particulier.

Rappelez-vous que vous êtes et deviendrez ce que vous imaginez être.

Vous créez la perception que les autres ont de vous.
Le problème est que la plupart des gens qui commencent n'ont pas d'assurance en eux, ils cherchent l'approbation de leurs proches. Ils les supplient tellement qu'ils semblent désespérés.
Dès que vous avez à l'esprit que vous avez besoin d'eux, vous partez perdant. Dès que vous tenterez de convaincre quelqu'un, vous échouerez.
Avez-vous remarqué que tout ce que nous désirons dans la vie est difficile à atteindre. C'est d'ailleurs ce qui explique pourquoi nous le voulons!
Alors, si vous voulez attirer les gens, faites-leur comprendre que vous êtes très sélectif. D'ailleurs, vous n'avez pas besoin de tout le monde et vous ne voulez pas de tout le monde.
Pour créer ce désir, vous devez leur faire comprendre que vous êtes sélectif.
Ils penseront instantanément que votre offre est sérieuse et bénéfique pour eux. Ils comprendront la chance qu'ils pourraient obtenir et saisiront le privilège d'écouter attentivement ce que vous avez pour eux.
Plus vous serez sélectif, plus les gens désireront vous rencontrer et s'associer avec vous.
Sachez que vous êtes le recruteur d'une société la votre a travers AKEO qui veut la qualité . Imaginez que vous faites partie des meilleurs, on vous respecte et veut vous plaire pour être choisi par VOUS.
Comme un sélectionneur, regardez autour de vous, ciblez votre prospect même et surtout a travers les recommandations, et allez le chercher. Réalisez ses rêves, ses désirs, régler ses problèmes, comblez ses manques et solutionnez ses besoins.
Bientôt, vous ne serez plus seul à travailler pour gagner vos revenus. Les heures que vos associés travailleront s'accumuleront aux vôtres.
Souvenez vous, ce n'est pas ce que vous dites qui est bon ou mauvais, c'est votre attitude, votre posture.
Si vous appelez quelqu'un avec l'idée que vous l'avez choisi et que vous êtes déterminé à vous associer avec lui, je peux vous assurer qu'il sentira le sérieux de votre offre dans votre voix et comprendra qu'il a intérêt à vous écouter.
Et si vous ne soulagez pas sa soudaine curiosité, il voudra vous rencontrer le plus tôt possible.
Vous devriez avoir le sourire fendu jusqu'aux oreilles, si vous réalisez que dorénavant, vos revenus n'ont plus de plafond, que vous serez payé des centaines de fois pour chaque heure que vous travaillerez et cela sans fin.

De nombreux associés de qualité, comment?

Utilisez vos oreilles plus que jamais. À chaque jour, vous entendrez des gens se plaindre que:

  • Ils ont des dettes, des comptes en retard;
  • Ils n'aiment pas leur travail;
  • Il n'y a pas de possibilité d'avancement;
  • Leur compagnie est supposée couper des postes;
  • Ils trouvent qu'ils ne sont pas suffisamment payé;
  • Ils sont écoeurés des heures supplémentaires, des embouteillages;
  • Ils n'ont pas assez de vacances;
  • Ils n'ont pas assez de temps pour leurs enfants et leur conjoint;
  • Ils aimeraient pouvoir s'assurer d'une retraite confortable;
  • ils veulent changer, bouger, vivre leur vie !

Saisissez ces moments et dites-leur: "J'ai peut-être quelque chose pour toi".

Des gens près de vous diront que:

  • Ils désirent avoir plus d'argent, beaucoup d'argent;
  • Ils cherchent un à côté pour joindre les deux bouts;
  • Ils veulent une maison ou une plus grande maison, une automobile plus récente, une moto;
  • Ils veulent avoir leur propre entreprise;

Saisissez ces moments et dites leur: "J'ai peu être quelque chose pour toi".

Souvenez vous que...

Vous pouvez obtenir tout ce que vous voulez de la vie en aidant d'autres gens à obtenir ce qu'ils désirent.

Il y a trois étapes importantes pour « parrainer » une personne:

  1. Établir une relation de confiance avec lui
  2. Focaliser sur son principal facteur de motivation
  3. L'aider à avoir confiance qu'il peut le faire

Son principal facteur de motivation est cette chose qui va le motiver à prendre le temps qu'il n'a pas, investir l'argent qu'il n'a pas et joindre votre équipe.

Votre mission est de trouver des gens pour qui c'est la meilleure chose à faire maintenant et personne d'autre.

Si vous trouvez une personne pour qui c'est la bonne chose à faire, mais que ce n'est pas le bon moment, votre mission est de continuer à lui donner suffisamment d'information pour qu'elle puisse prendre une décision éclairée au moment opportun.

Il ne s'agit pas de persuader ou de convaincre, mais de découvrir qui est intéressé et qui ne l'est pas gardez a l'esprit que la recommandation marche a merveille et quelle représente une solution vers des contacts illimités.

Lorsque vous êtes en face de quelqu'un et que vous avez une foi inébranlable en ce que vous dites du plus profond de votre coeur, les chances qu'il se joigne à votre équipe sont beaucoup plus élevées.

Ayez de la posture, soyez un recruteur professionnel et non un vendeur. Habillez-vous pour le succès. Ayez l'air d'un vrai professionnel, ayez l'air de quelqu'un qui a du succès et vous en aurez.

Agissez comme si vous étiez là la tete d'une entreprise ayant un chiffre d'affaires annuel très important ou comme si vous étiez déjà Diamant au sein de l organisation Akéo ou les managers se comptent par milliers ,ou notre réseau qui est devenu la référence française de la profession sur la scène internationale.

Soyez ZEN vous avez un potentiel '' illimité''

La magie du contact  (Marc Vachon, psychologue)

Quelle est selon vous la ressource la plus importante à votre disposition pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés? L'intelligence? La créativité? Le temps? La confiance en soi? Tous ces éléments ont sans aucun doute leur place, mais il n'est pas exagéré de dire que votre principale ressource, ce sont les autres personnes.

La communication efficace avec les autres est une des clés essentielles pour vous ouvrir les portes de la réussite. En effet, que vous ayez un projet à mettre de l'avant dans votre milieu de travail, une réunion de collaborateurs à animer, des informations à recueillir auprès de responsables, un téléphone important ou une demande à faire, vous aurez toujours besoin des autres. D'où la nécessité d'établir un rapport d'harmonie, de confiance, d'accord entre vous et eux.

Se mettre en rapport est un processus naturel, intuitif bien souvent. Chacun d'entre nous, d'ailleurs, a développé avec le temps ses propres moyens d'entrer en contact, moyens personnels qui réussissent généralement assez bien quand nous sommes en présence des autres. Mais il arrive parfois des situations, que ce soit au travail ou ailleurs, dans lesquelles, pour une raison ou pour une autre, plus rien ne fonctionne: la communication est rompue. Ou encore, nous sommes placés dans des circonstances où la réussite dépend directement de notre capacité à entrer rapidement en relation avec des personnes que nous ne connaissons pas. Dans un cas comme dans l'autre, nous avons alors besoin de moyens concrets pour rétablir ou établir la communication avec l'autre et continuer d'avancer vers notre objectif.

ÊTRE EN RAPPORT : UN PROCESSUS

Établir un contact avec quelqu'un, c'est en fait savoir susciter chez l'autre une attitude de confiance, un sentiment d'être compris, parfois même un courant de sympathie. Le rapport n'est cependant pas un état qu'on atteint une fois pour toutes, mais bien un processus en constant changement. Il est donc primordial de développer sa sensibilité et son sens de l'observation afin d'évaluer si on est en contact ou non, et assez de flexibilité pour s'adapter aux différentes situations.

Mais comment sait-on si on est en rapport ou non? Cela dépend de chacun. Plusieurs vont parler de bien-être ou inversement d'inconfort pour décrire ce qu'ils ressentent quand le contact est établi ou rompu avec quelqu'un. C'est à vous d'identifier personnellement ce qui vous fait dire ou ressentir qu'il est créé ou non. Servez-vous ensuite de cela comme d'un «détecteur» pour vous ajuster en conséquence.

De plus, les réactions de votre interlocuteur vous renseignent très bien sur l'efficacité de votre communication, d'où l'importance de développer votre sens de l'observation afin de vérifier si vous avez un impact réel sur vos partenaires. Pensez à ce collègue qui continuait à vous entretenir d'un sujet important pour lui, alors que vous étiez debout sur le coin d'une porte, prêt à partir, jetant un regard sur votre montre et essayant de vous éloigner en mettant un bras dans une manche de votre imperméable, ne devant finalement votre salut qu'à la porte de l'ascenseur qui se refermait sur vous (ouf...). L'intention de cette personne était peut-être bonne, mais son ignorance de vos réactions rendait sa communication complètement inefficace.

CRÉER LE RAPPORT VOLONTAIREMENT

S'il est primordial d'être attentif à l'effet que produit votre communication sur l'autre et de développer un «détecteur» du rapport pour vérifier si vous êtes sur le bon chemin, il est tout aussi important de développer des moyens efficaces qui vous permettront de rétablir le contact s'il est rompu. Il arrive fréquemment aussi que vous deviez entrer en contact avec un interlocuteur avec lequel le rapport est à créer et que vous ayez peu de temps pour établir le climat de confiance nécessaire. Par exemple, vous devez passer une entrevue de sélection pour un emploi ou un nouveau poste ou, inversement, vous êtes l'interviewer qui doit recevoir des candidats en entrevue. À ces moments, les moyens intuitifs que nous utilisons habituellement ne suffisent pas toujours. Nous avons besoin d'un répertoire de comportements qui vont nous aider à créer volontairement ce rapport.

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que c'est de façon non-verbale que s'établit l'essentiel du rapport entre deux personnes. Certains spécialistes de la communication vont même jusqu'à dire que plus de 90% de celui-ci se fait de façon non-verbale, donc le plus souvent inconsciente. Le rapport entre deux individus se crée donc principalement au delà des mots et de la logique du discours qui s'adressent à notre partie consciente. D'où l'utilité de savoir comment établir et maintenir un rapport non-verbal avec les autres.

Pour créer volontairement un rapport, vous devez rapidement rejoindre la personne sur son propre terrain, en communiquant avec le même langage verbal et surtout non-verbal qu'elle. Les professionnels de la communication vont utiliser pour ce faire un processus très efficace: la synchronisation.

 

Le recrutement de nouveaux membres pour le réseau AKEO: qualité et sélectivité 

Pour agrandir votre réseau, vous pouvez bien sûr solliciter le carnet d'adresses de vos contacts, via les recommandations, et enfin les contacts au quotidien '' la magie'' du contact humain !

Apportez le même soin au recrutement des nouveaux membres qu'au choix d'un collaborateur et  veillez à accompagner les nouveaux venus dans leur intégration. Vous pouvez pour cela leur assigner un partenaire , chargé de faciliter leur mise en réseau.

Attention : pour que votre réseau reste actif, ses membres doivent entretenir des contacts réguliers. Il vous faudra donc privilégier le développement des interactions au sein du réseau au recrutement de nouveaux membres conseillers AKEO.

Les 4 questions pour évaluer le profil d'un candidat :

  1. Le candidat adhère-t-il aux objectifs et aux valeurs du réseau ?
  2. Le candidat a-t-il réellement envie de contribuer au réseau et de partager son expertise ?
  3. Le candidat a-t-il une personnalité compatible avec celles des autres membres du réseau ?
  4. En quoi sa contribution sera-t-elle utile au collectif ?

Décourager les « touristes », n'hésitez pas à instaurer des périodes test  (30 à 60 jours).

 


BONUS  ET CONSEILS

 

9 idées pour renouer avec votre réseau, une action pour réussir.


Quelle est la clé du succès en réseau ? La réponse, vous la connaissez comme moi... Il faut cultiver vos relations un peu... (jusque-là tout va bien)... chaque jour (aïe, ça se corse !). À cet égard, en relisant notre dernière enquête (merci d'y avoir participé si nombreux), je tombe sur un chiffre édifiant. Pour 78 % d'entre vous, le plus dur, c'est justement de garder le contact avec les membres de votre réseau. Étonnant comme les bonnes habitudes sont plus difficiles à prendre que les mauvaises... Pour vous aider, voici 9 idées prêtes à l'emploi.

 

 

 

Conseil : Voici 9 idées.

N'en choisissez qu'une seule et mettez-la en action dans les 48 heures !

Les 9 bonnes idées pour renouer avec vos contacts peuvent toutes être appliquées immédiatement. Mais attention, vous savez comment faire pour manger un éléphant ?.... Une bouchée à la fois.
Une dernière chose : pour tenir la distance, fixez-vous une motivation (un bon resto, un cadeau) et dès que votre démarche aura porté ses fruits, fêtez ce petit succès. OK, c'est tarte, mais ça marche...

9 idées pour renouer avec votre réseau.

Il y avait les « 50 ways to leave a lover » de Paul Simon, voici les 9 façons de renouer avec vos contacts. Je vous propose pour commencer de nous concentrer uniquement sur vos anciennes relations (le pourquoi du comment de ce choix dans votre mémo

[ Fiche mémo : les 3 types de relations de vos réseaux relationnels ]

1. Les Actifs : ceux avec lesquels vous échangez régulièrement et sans difficultés.

2. Les Anciens, les Perdus-de-vue : ce sont les relations que vous avez accumulées depuis votre plus tendre enfance. Copains, collègues, fournisseurs, clients, voisins, commerçants, vacanciers, parents d'élèves, membres d'associations... Ils sont ainsi des centaines qui se souviennent de vous et dont vous n'avez pas de nouvelle depuis au moins un an.

3. Les Prochains : Ils vous intéressent, vous les connaissez... Un seul bémol: eux ne vous connaissent pas encore.

Pour repêcher vos relations au cas par cas.

Idée #1
Il est encore temps de faire ses vœux. Prenez rendez-vous avec 3 personnes que vous aurez du plaisir à revoir et fixez un rendez-vous.

Conseil
Pour bien choisir les contacts à réactiver, concentrez-vous 15 secondes sur la question « Qu'est-ce qu'il devient ? », puis passer rapidement en revue votre fichier. Là où la curiosité est la plus vive, arrêtez-vous.

Idée #2
Souhaitez tous les anniversaires du mois et a l'avenir.

Idée #3
Chaque semaine, sélectionnez une relation perdue de vue et passez-lui un coup de fil. Sans motif particulier, juste pour le plaisir des retrouvailles, pour dire où vous en êtes ou évoquer le bon vieux temps. Sans enjeux, ces contacts sont faciles et vos interlocuteurs apprécieront votre initiative désintéressée.

Idée #4   (pour les relations dont vous avez perdu les coordonnées)
Partez à la recherche de vos « perdus de vue » sur les réseaux sociaux virtuels tels que Viadeo (ex-Viaduc). Pendant une heure, jouez au jeu de « Loup y es-tu ? » en entrant les relations qui vous intéressent, puis voyez comment entrer en contact avec elles.

 

 

 

 

Pour rester en contact avec le plus grand nombre tout au long de l'année.

Idée #5
Envoyez par mail à tous vos contacts réseau votre newsletter de bilan annuel. Résumez les faits marquants, professionnels et privés, pour vous et votre famille. Dévoilez vos projets. À rédiger avec une bonne dose d'humour. Vous recevrez de nombreuses réponses et détecterez ainsi rapidement tous ceux qui ont envie de vous revoir. Les États-uniens (peuplade très sociable) en font leurs choux gras.

Idée #6
Regroupez certains de vos contacts au sein de 3 « communautés » et partagez une fois par semaine une découverte avec l'une d'entre elle.

La recette est simple :

- Vous prenez votre réseau et le séparez en plusieurs groupes en fonction de centres d'intérêt partagés. Exemple :

o Ceux qui vivent dans une ville que vous avez quittée.
o Les spécialistes de votre discipline : webmarketing, formation, coaching, etc.
o Ceux qui partagent votre passion : football, ciné, opéra, environnement, etc.

- Laissez mijoter une semaine, puis déterminez ce que vous avez à partager avec telle ou telle de ces communautés : expo, article, visite d'un salon...
- Envoyez un mail collectif.

Pour créer du lien.

Idée #7
Portez-vous volontaire pour organiser une action dans l'un des réseaux auxquels vous appartenez.
Conventions, visites de sites, opérations commerciales ou de communication : les occasions ne manquent pas. La perte de contact avec les membres de vos réseaux vient souvent du fait que vous vous êtes installé dans une posture passive ou attentiste. En reprenant l'initiative, vous allez vous faire connaître et renouer des contacts directs et fructueux.

Pour s'organiser

Idée #8
Classez toutes les cartes de visites qui s'accumulent en vrac dans votre tiroir.

Les règles du tri sélectif :

- Je ne sais plus de qui il s'agit => poubelle
- Je me souviens de cette personne, cela remonte à loin et nous ne sommes plus jamais entrés en relation => poubelle
- Je pourrais les contacter un jour, peut-être => dans une enveloppe datée. 3 mois plus tard, bilan : pour toutes les cartes qui ne sont pas sorties => poubelle.
- Je veux les contacter à nouveau => action : à minima, classement dans votre carnet d'adresses et ajout dans une liste de diffusion de votre newsletter.

Idée #9
Centralisez vos contacts.
Ce sera tout de même plus pratique que de jongler avec les agendas papier que vous avez la flemme de recopier, vos adresses sur Outlook et les cartes empilées dans votre tiroir, non ?

[ Fiche mémo : les 3 types de relations de vos réseaux relationnels ]

1. Les Actifs : ceux avec lesquels vous échangez régulièrement et sans difficultés.

2. Les Anciens, les Perdus-de-vue : ce sont les relations que vous avez accumulées depuis votre plus tendre enfance. Copains, collègues, fournisseurs, clients, voisins, commerçants, vacanciers, parents d'élèves, membres d'associations... Ils sont ainsi des centaines qui se souviennent de vous et dont vous n'avez pas de nouvelle depuis au moins un an.

3. Les Prochains : Ils vous intéressent, vous les connaissez... Un seul bémol: eux ne vous connaissent pas encore.

Pourquoi s'intéresser particulièrement aux Anciens et aux Perdus de vue ?
Fidéliser coûte moins cher que conquérir : cette bonne loi du marketing (ou de la vie conjugale) est strictement transposable dans l'activité en réseau. Exemple : vos anciens collègues. Vous n'aurez aucun mal à les recontacter, ils connaissent déjà votre valeur et peuvent instantanément devenir vos ambassadeurs auprès de leurs propres contacts.

 

 

 

 

 

 

  • LES MISES EN RELATION: à quoi ça sert ?

 

Pouvoir entrer en relation avec les autres conseillers ou clients potentiels du tissu relationnel de vos proches est au cœur même du développement d'AKEO.

Les demandes de mises en relation que vous pouvez émettre vont en effet vous donner l'occasion de :

  • Echanger et confronter vos expériences avec d'autres personnes
  • Retrouvez d'anciennes connaissances et nouer de nouveaux contacts
  • Trouver des clients, ou des ‘' ambassadeurs '' sympathisants.
  • Recruter des nouveaux conseillers de  façon illimité et renforcer vos équipes.
  • Montrer l'exemple et faire des heureux et des heureuses .

 

 

2- Concrètement, comment lancer une demande de mise en relation ?

 Identifier des contacts avec lesquels vous voulez communiquer.

 « Entrer en relation »

Etape 1 : mise en relation indirecte ou directe

Vous avez alors deux options :

  • MISE EN RELATION INDIRECTE : vous demandez à entrer en contact avec cette personne en passant par vos contacts communs. A charge pour eux de relayer votre demande.
  • MISE EN RELATION DIRECTE : vous demandez à entrer directement en contact avec la personne, sans solliciter votre réseau de relations communes.

 

3- Soyez clair et direct ou bien par e-mail rédiger votre demande écrite de mise en relation

 

Pourquoi prêter une attention toute particulière à la rédaction de votre demande ?

Parce qu'il est essentiel que son destinataire comprenne immédiatement l'objet de votre sollicitation ! Sans quoi, votre demande risque de rester un moment dans sa boîte mail avant d'être traitée. Pire, elle pourra être jetée directement !

Le destinataire de votre demande de mise en relation ne doit pas avoir à chercher l'intérêt commun qui vous pousse à le contacter. À vous de le lui mettre sous les yeux !

Ce que se disent beaucoup de personne « Je n'ai qu'un seul motif pour refuser de transmettre une demande de mise en relation. Si l'objet de la demande n'est pas clairement expliqué, je ne transmets pas la demande ! »

 

Pour les demande écrites.  Quelques règles de communication.

1- Rédigez une demande claire et concise

  • Présentez-vous
  • Expliquez le motif de votre demande
  • Décrivez l'intérêt de votre destinataire à accepter cette mise en relation

Dans le cas d'une mise en relation indirecte, préparez un message pour les contacts qui vont transmettre votre demande.

 

3- Cela va de soi mais... relisez-vous ! Vous allez demander à vos contacts de transmettre une demande qui les engage. Mieux vaut alors démontrer votre professionnalisme jusque dans les moindres détails orthographiques !

 

4- À éviter : les messages standards couramment copiés entre utilisateurs. Ces messages impersonnels n'expliquent en rien le cas particulier de votre demande ou de votre démarche.

 

5- Éviter de revenir à la charge si une première demande a été refusée. Vous finiriez par agacer ce contact qui pourrait un jour revenir vers vous.

La bonne pratique : décochez la case « envoyer une nouvelle invitation dans 10 jours ».

 

Quelques exemples pour vous inspirer ou à éviter

1- Demandes de mise en relation

Exemple 1

« Objet : en savoir plus sur ... Akeo ou http://www.akeo-pionniers.com/ ou....

Notre relation commune « ... » avec qui j'étais en relation récemment, en consultant votre profil, m' a tout naturellement suggérer de faire connaissance avec vous

Le vôtre profil à beaucoup d'intérêt et je souhaite pouvoir échanger avec vous sur [SUJET]. comme nouveau client ou membre conseillers de notre réseau

 

 

En tant que [l'émettrice se présente],...........

Je pense que nous aurions beaucoup d'intérêt à échanger pour partager notre expérience sur [SUJET], aussi serais-je ravie de vous rencontrer ou de vous parler.

Je suis joignable au ...

Mail : ...

Merci à vous et au plaisir de notre prochain contact. »

 

 Les + :

  • L'objet de la demande est explicite
  • L'émettrice est clairement identifiée et ses objectifs limpides
  • L'intérêt pour le destinataire est décrit
  • La relation qui est à l'origine de notre contact, un embryon de relation à déjà été établi.

A noter : il pourrait tout aussi bien s'agir d'un échange entre deux membres d'un même club, intéressés par essence par le même sujet. exemple VOYAGE été 2010 dans l'ouest des états unis, ou Jardin secret etc ...

 

Exemple 2

« Vous vous êtes arrêté sur mon offre et peut-être avez-vous hésité à entrer en relation ? Personnellement, je me suis conseiller AKEO afin de développer un réseau ayant pour vocation première une entraide mutuelle.

Je serais donc heureux de vous compter parmi mes contacts directs afin de faciliter d'éventuels échanges ultérieurs et de démultiplier notre potentiel de relation.

Bien Cordialement. »

 

 Les + :

- La proposition est claire

- Malin : contacter les personnes qui ont un vrai potentiel relationnel de qualité

 

 Les - :

- Nombreuses sont les personnes qui n'acceptent pas les demandes de devenir un contact direct sans connaître le membre émetteur.

- Aucune personnalisation dans ce message.

 

2- Messages adressés aux transmetteurs d'une demande

Exemple 1 :

« Bonjour, je souhaite entrer en relation avec Mr X, merci de me faciliter cette mise en relation.

Cordialement »

 

 La demande n'est pas justifiée.

 

Exemple 2 :

« Bonjour, je vous laisse décider de l'opportunité de cette demande. Cordialement »

 

 L'auteur ajoute un petit mot pour guider le destinataire.

 

<< Concrètement, comment lancer une demande de mise en relation ? 

 

L'entretien de recrutement

 

1. Soignez la phase d'adhésion

L'entretien de recrutement

 

C'est un moment décisif pour sonder et fonder la motivation future du candidat. Le piège réside dans le fait qu'il est en général facile de rejoindre un réseau. Cette démarche n'apparaît a priori pas impliquante pour certains. D'autres se sentent parfois obligés de rejoindre un réseau sans être convaincu de son intérêt. Evitez l'adhérent non motivé et imposez-vous une ligne de conduite : ne pas céder à la tentation de vouloir à tout prix faire adhérer de nouvelles personnes pour avoir un nombre d'adhérents plus important. Préférez le qualitatif au quantitatif. À quoi vous sert l'adhésion de quelqu'un qui ne participera pas ? Vous devez trouver des gens réellement déterminés à faire avancer le réseau.

§          Faites bien comprendre à votre interlocuteur ce qu'il aura à faire et à ne pas faire au sein du groupe.

§          Invitez-le à participer, à titre d'essai, à participer ou à écouter la convention nationale la rencontre annuelle du réseau, surtout si celle-ci a pour but de déterminer le programme de l'année avec les autres membres du réseau.

§          À l'issue de votre entretien, faites reformuler par le candidat les objectifs qu'il se fixe en rejoignant votre réseau, les moyens qu'il va mettre en œuvre pour les atteindre, ainsi que les bénéfices qu'il compte en retirer.

L'engagement

 

Le candidat est sur la même longueur d'ondes que le groupe ? N'hésitez pas à contractualiser votre relation : vos engagements réciproques n'en prendront que plus de valeur.

§          Faites signer une convention d'engagement (même très simple et courte) qui rappelle les termes de votre accord.

§          Demandez le règlement d'un investissement financier est temps ce qui est un engagement parfois considérable pour une personne responsable, elle prouve son intérêt avéré.

A consulter : le guide de construction efficace AKEO et notre site http://www.akeo-pionnier.com/

exemples de contenus explicites et transparents rappel de la puissance d'une VISION COMMUNE via le V.M.V de notre équipe.

 

 

2. Adoptez une organisation par projet

Quelle que soit la vocation de votre réseau, la détection des projets qui en découlent et un management par projet auront pour effet direct de mobiliser le groupe sur des objectifs concrets, avec des échéances précises. Faites en sorte d'organiser votre planning pour que des premiers résultats et succès soient constatables à court terme : vous stimulerez d'autant la dynamique de groupe.

§          Faites valider le programme des projets retenus par l'ensemble des membres.

§          Hiérarchisez les priorités.

§          Précisez les modes d'organisation : chefs de projets, modalités d'avancement, modes de reporting des sous-groupes au collectif...

§          Définir des objectifs communs au résultat quantifiable : Plannification, obtention de dates de rdv et rencontres ou de partenariats de lignée d'aide, réductions de charges co-voiturage,  co-financements de gammes ex Jardin secret,  recrutement de nouveaux membres conseillers etc.

 

3. Sachez contractualiser les engagements et faire accepter les règles communes

 

Règles d'adhésion et de participation, discipline des réunions, modalités de recrutement et d'exclusion, gestion des projets, financements, modes de communication, matériels : inscrivez noir sur blanc dans un document tous les axes qui vont présider au bon fonctionnement de votre réseau. Pour une adhésion générale, faites donc participer le groupe à l'élaboration de ce document.

 

4. Donnez toutes ses dimensions au rôle d'animateur

 

Animer une réunion, un groupe, une équipe, vous le savez, c'est un métier en soi. Vous avez recours dans votre entreprise à ce type de professionnels, par exemple lors de séminaires de formations.

Il peut être très profitable de faire de même pour l'animation de votre réseau, au moins en ce qui concerne les conduites de réunion et toutes les actions qui ont pour but de faire produire des idées par un groupe et de les lui faire valider. Ce dispositif a l'avantage de vous sortir de l'arène ou de fausser les réactions en étant partie prenante. L'intervenant extérieur ou l'animateur de votre réseau sera plus à même de démêler les éventuels problèmes, conflits de personnes ou d'intérêts, incompréhensions, refus explicites ou cachés. Si vous n'en avez pas les moyens, voici le vade-me-cum de l'animateur modèle.

Animer une réunion

§          Entretenez la dynamique de groupe. Écoutez, ne censurez pas, installez dans l'assemblée un climat de collaboration positif et constructif.

§          Donnez la parole à ceux qui ne la demandent pas.

§          Fixer des objectifs clairs dans un timing précis et tenez-vous y.

§          Faites systématiquement reformuler les nouvelles idées ou notions acquises par le groupe.

§          Souder le groupe autour d'une restitution écrite et validée des productions effectuées ensemble.

Suivre la motivation des conseillers

§          Tenez un état de la motivation de chacun. Il peut simplement s'agir d'un suivi de la participation aux rendez-vous et tâches fixés.

§          Suivez de près les suiveurs ! Tous les membres d'un réseau ne sont pas aussi actifs, démonstratifs et entreprenants. Certains peuvent valider des décisions collectives sans s'être vraiment exprimés et peut-être avec l'intention inavouée de ne pas les appliquer !

À l'occasion d'entretiens individuels, ils peuvent reconnaître avoir agi malgré eux, sous la pression du groupe. Aussi est-il important de leur demander de clarifier leur position ainsi que les actions prioritaires qu'ils voudraient, eux, voir mises en œuvre. En traitant à temps leur frustration, vous pourrez facilement les resolidariser avec le groupe. Dans le cas contraire, ce type de membre sortira vite du jeu ou pire, pourra rester mais représentera un frein pour chacune des actions !

Cette fiche pratique a été élaborée pour vous aider..

 

Suite:  Qu'a-t-on à perdre ?

AKEO site beta-test AKEO Bercy tous ensemble

Maintenant soutenu par l'état

La vente directe est soutenue par l'état

Ecrivons l'histoire ensemble !

Cliquez sur le logo ci-dessous
et relevons notre défi d’équipe,
le défi OMB 4807

Défi OMB 4807 Akéo pionniers
  Propulsé par ClamenSite V 4.00 - © 2004-2017 CLAMENTIS     
AKEO est membre de la FVD    AKEO vente directe